K-EVENT 014 : PINKU SAIDO

SAMEDI 3 SEPTEMBRE – 19H – ZE MUZIK ALL

KEVENT014_POSTER.jpg

FACEBOOK EVENT

PINKU SAIDO

J-punk à variation psyché dans un axe transversal Lyon/Japon

Chronique extraite de Records Are Better Than People :

Nouvel exemple de cette forme olympique lyonnaise en matière de rock pas content, PINKU SAIDO, groupe dans lequel on retrouve Flo Spector (ancien bassiste de MIHAI EDRISCH, comme quoi l’emo mène à tout), Gravier (BAYGON VERT, ROBOTNICKA), Thomas (COCHE BOMBA) et la chanteuse

japonaise Kaori (THE HAPPENING, MY WINTER JANE). Un chouette projet trans-pacifique qui donne naissance à cette ultra-fraîche cassette à la pochette (réalisée par Ivan Brun) que j’ai envie de prendre dans mes bras. Les six titres présents sur la bande naviguent entre mélodies limite noisy-pop (l’intro de Les Yeux Se Trouvent Au Milieu Du Visage) et héritage du punk danois (Démarche Contradictoire), l’accent étant toujours mis sur des tempos invitant à la danse ainsi que sur un travail sonore un peu plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord (l’amour de Flo pour le psychédélisme, peut-être ?). Ils ont tourné en France en février dernier, j’espère qu’ils feront la même chose au Japon et qu’ils nous gratifieront d’un joli LP en bonne et due forme.

Chronique extraite de Meantime :

On reprend des membres de Défaite (et Lexomyl, Cascarrabias, etc.) pour 6 titres qui sortent clairement du commun. Alors oui oui, c’est du punk-rock mais avec une chanteuse japonaise qui chante vraiment, et des ambiances parfois limite psyché ! Le chant est donc le premier truc qui attrape l’oreille : la demoiselle a une texture de voix et une façon de poser ses lignes sur la zik assez incomparable. A la première écoute, tu te dis « mais c’est quoi ? », puis ça devient rapidement addictif. Derrière, ça ramone, certes certes, mais ça part aussi sur des ambiances plus variées, moins frontalement punk, presque oniriques parfois. En fait, ya une paire de titres où je me suis dit : « c’est presque My Bloody Valentine qui jouerait du punk énervé », ou alors le 13th Floor Elevators avec une chanteuse qui aurait été influencé par Black Flag !

Clairement, ça serait pas une démo d’un groupe français, je suis certain que tous les spécialistes des « trends » du moment leur lécheraient le boule, les yeux plein d’admiration ! Finalement c’est plutôt bien, les hipsters s’y intéresseront pas, donc on peut se garder ce groupe juste pour nous, héhéhé. Perso, j’écoute cette K7 en boucle.

 

K-EVENT 014 : PINKU SAIDO

K-EVENT 013 : BLACKLISTERS + DEAD ARMS + SPANKED + PYJAMA

VENDREDI 26 AOÛT – 21H – LES TANNERIES 2

En collaboration avec MAMMOUTH

KEVENT013_POSTER.jpg

FACEBOOK EVENT

BLACKLISTERS

Avec leur deuxième album (édité en France par le label À tant rêver du roi), les anglais de Blacklisters enfoncent le dernier clou de votre cercueil auditif et conforte leur place de choix au sein de la famille nombreuse du noise rock britannique. La musique du quatuor originaire de Leeds plonge bien évidement ses racines dans les 90’s, quelque part entre Chicago et Minneapolis, mais s’approprie le genre pour en repousser les limites.

Venez si vous ne craignez pas d’être ajouté à la liste noire !

Chronique du dernier album

 

DEAD ARMS

Les londoniens de Dead Arms, même si ils chassent sur le même terrain que leurs confrères de Leeds, le font de manière plus primitive, tout en brutalité contrôlée, accélérations jouissives et breaks létaux. « All the hits », le premier album du quatuor est sorti chez Rip This Joint, label sur lequel on retrouve USA Nails et Death Pedals, groupes au sein desquels officient des membres de Dead Arms.

Venez si vos jambes sont bien vivantes !

Chronique du dernier album

 

SPANKED

Duo survitaminé de Besançon, Spanked est prêt à vous envoyer au Nirvana à grand coup de guitare massive et de rythmiques acérées. Pas de demi-mesure ici, et si vous sentez une légère chaleur au niveau de votre postérieur, c’est normal, le châtiment corporel fait partie intégrante de l’expérience Spanked.

Venez si vous n’avez pas peur d’une petite correction !

 

PYJAMA

Nouveau combo garage dijonnais (avec une composante parisienne), Pyjama compte dans ses rangs des surfers issus de The Chemist & the Acevities. Vous pouvez compter sur eux pour vous tenir éveillés à grands coups de tatanes énergiques.

Venez même si vous n’en portez pas !

K-EVENT 013 : BLACKLISTERS + DEAD ARMS + SPANKED + PYJAMA

SUMMER OF HATE

maxresdefault.jpg

Hé, les adorateurs de Baphomet, l’été a bien commencé ? Du côté de 939K15, c’est la pause !

On tient à remercier un paquet de monde pour cette première année, à commencer par Méghane PDZ et Sandra Muzik All qui nous ont accueillis tout au long de l’année. Un grand merci également à Throat et Hebosagil pour nous avoir mis le pied à l’étrier en juin dernier et à tous les groupes que l’on a fait jouer cette année : Ancient Emblem, NoN, Hyperculte, Le fond de l’air effraie, BenNasr AlGhandour, Membrane, Carne, kLAUS lEGAL, Noir Boy George, Simple Séisme, Les Fées Minées, la compagnie Appartement B, The Blind Shake, DJ Riatrik, Marwanny, Besoin Dead, Oli & Sam, Sangre De Muerdago, Disköse, Lost Pagan, Mares Of Diomedes, Silence, Harpon, Goldorak, Baxter Stockman et Télédétente 666 !

Et merci à tous les présents au Moumouth Fest : Le Mammouth Crew, l’éternel détour, tous les donneurs de coup de main et bien évidemment tous les groupes… une liste tellement longue qu’on vous invite à vous reporter ici.

Pour finir, une première info pour la saison prochaine : on commencera à………… Dijon aux Tanneries le 26 aout. Et vous allez vous faire SPANKED tellement fort par les DEAD ARMS des BLACKLISTERS que vous risquez d’avoir besoin de mettre votre PYJAMA !

Bises sataniques et n’oubliez pas de rester à l’ombre !

4728431413_011cd535d1_m.jpg

SUMMER OF HATE